LES ENDUITS DE LISSAGE ET D’ÉGALISATION

 

1. Les avantages

EN SAVOIR PLUS

Les mortiers performanciels d’enduits de lissage et d’égalisation des sols permettent de corriger la planéité des sols avant la pose de revêtement de type carrelage, parquet, PVC, linoléum, caoutchouc et moquette. Leur emploi, en neuf ou en rénovation, est indispensable pour obtenir une surface lisse et plane sur les dalles en béton , les chapes ou autre support.
De consistance fluide, autolissants, ils se mettent en oeuvre facilement et rapidement. Ils sont incontournables pour obtenir un résultat de qualité et durable.
Il existe 4 principaux types de mortiers pour le lissage et l’égalisation des sols, selon les épaisseurs nécessaires et les contraintes d’usage des locaux dans lesquels ils sont utilisés.

  • Mortier courant d’enduit de lissage

    Il est essentiellement destiné au lissage en épaisseur réduite : 1 à 3 mm sur les dalles en béton ou chape dans les locaux privés à trafic réduit.

  • Mortier amélioré d’enduit de lissage ou de ragréage

    Ce mortier est utilisable dans les locaux privés (habitation) en épaisseur de 1 à 10 mm, dans les locaux publics (écoles, hôpitaux...) ou dans les locaux à trafic lourd (entrepôt, grande surface...) en épaisseur de 3 à 10 mm.

  • Mortier de lissage « rénovation »

    Enrichi en fibres, il est spécialement préconisé sur des supports déformables : planchers chauffants, planchers bois, chape « sèche» de panneaux préfabriqués (voir Zoom).

  • Mortier d’égalisation

    Il permet de rattraper les niveaux des sols et planchers en épaisseurs supérieures à 10 mm.

2. Les réalisations

EN SAVOIR PLUS
Flash Player

3. Zoom

EN SAVOIR PLUS

LES MORTIERS DE LISSAGE FIBRES

Développés pour répondre aux contraintes de la rénovation, ces mortiers contiennent des fibres qui évitent la pose d’un treillis de verre sur plancher bois avant le ragréage. Leur mise en oeuvre est donc très rapide et le résultat plus résistant que les solutions traditionnelles.

4. Les applications

EN SAVOIR PLUS

Le choix d’un mortier d’enduit de lissage et d’égalisation se définit selon les critères suivants :

  • la nature et l’état du support ;
  • intérieur ou extérieur ;
  • le type de local : privé, public, trafic intense, usage industriel... (voir le classement UPEC) ;
  • l’épaisseur à rattraper ;
  • la finition : revêtement associé (carrelage, parquet etc.) ou non recouvert ;
  • le délai de mise en service.

5. Développement durable

EN SAVOIR PLUS

Les mortiers d’enduits sont principalement constitués de matériaux minéraux.
Conditionnés en sacs, leurs propriétés et caractéristiques après durcissement pendant leur durée de vie n’ont pas d’impact sur l’environnement ni la santé.

6. Brochures et dossiers thématiques

EN SAVOIR PLUS
  Brochure "Mortiers d'égalisation des sols"

Le classement UPEC des locaux

EN SAVOIR PLUS

Selon les contraintes d’usage des locaux, les matériaux et revêtements de sols sont classés en plusieurs catégories, définies par 4 critères :

U : Usure à la marche
P : Poinçonnement
E : Comportement à l’Eau
C : Tenue aux agents Chimiques

À chaque indice correspond une classe de résistance qui varie de 1 (faible) à 4 (forte). Par exemple, un local recevant du public (bureaux) peut être classé U3P3E2C2. On utilisera donc un matériau de classement égal ou supérieur au local.

Les enduits de lissage et d’égalisation, essentiellement soumis aux contraintes de poinçonnement, sont classés P2 à P4S selon leurs performances mécaniques.