Réparation, scellement et calage

 

1. Les avantages

EN SAVOIR PLUS

  • Les mortiers de réparation du béton

    Ils redonnent à l'ouvrage ses fonctions d'origine en reconstituant le béton dégradé. Cette famille regroupe quatre classes de produits définies par les normes NF EN 1504-6 et le référentiel NF 030 qui apportent, chacun, une réponse technique en fonction de la réparation à effectuer.

  • Les mortiers de scellement

    Ces produits sont définis par la norme NF EN 1504-6. Grâce à des résistances à l'arrachement très élevées, ces mortiers permettent de fixer des barres d'ancrage dans des ouvrages en béton fortement sollicités. Ils peuvent être utilisés quelle que soit la configuration chantier (plafond, mur et plancher), sans fluage.

  • Les mortiers de calage

    Ces produits sont définis par la norme NF P 18-821. Fluides, ils assurent un remplissage facile des cavités, comme pour le calage de machines lourdes (Turbines, machines outils, centrifugeuses ...) , en créant un support homogène, uniforme et résistant.

2. Les réalisations

EN SAVOIR PLUS
Flash Player

3. Stop idée

EN SAVOIR PLUS

REPARER PLUTOT QUE REMPLACER

L'utilisation de mortiers de réparation respecte et conserve le patrimoine existant. En évitant de remplacer les ouvrages endommagés, ils s'incrivent dans la démarche du Développement Durable car ils réduisent l'ampleur des travaux à effectuer et prolongent la durée de vie du bâtiment ou de l'ouvrage initial.

4. Les applications

EN SAVOIR PLUS
Mortiers de réparation :

- Réparation de poutres, poteaux, corniches, balcons, épaufrures de béton...
> Mise en oeuvre manuelle ou mécanique.

Mortiers de scellement :

- Fixation et ancrage de barres métalliques dans les supports béton (sols, murs ou plafonds).
> Mise en oeuvre manuelle ou mécanique.

Mortier de calage :

- Calage des machines de précision et de platines d'ancrage.
> Mise en oeuvre par coulage manuel ou mécanique.

5. Brochures et dossiers thématiques

EN SAVOIR PLUS