Le montage des maçonneries à joints minces a de l'avenir !

 
Legende
La réglementation thermique 2012 est entrée en application en juillet 2011 dans le tertiaire et en janvier 2013 dans le résidentiel. A partir de ces dates, tous les bâtiments devront avoir une performance énergétique élevée, avec une consommation de 50 kwhEP/m²/an (parfois modulée selon différents critères).

Pour atteindre ces performances, impossible de faire l'impasse sur des solutions qui ne prennent pas en compte les ponts thermiques. Par ailleurs, le bâti doit être étanche à l'air, ce qui dépend beaucoup de la mise en œuvre.
 
Ainsi pour s'adapter à cet enjeu et à l'existence de différents modes constructifs (bloc béton rectifié, parpaing ponce, brique rectifiée, etc.) les fabricants de mortiers industriels ont su adapter leur offre et formuler des mortiers de montage à joints minces dont l'utilisation limite les ponts thermiques au niveau des joints et assurent une bonne isolation de la façade, car le moindre interstice entre les matériaux engendre des déperditions thermiques et des infiltrations d'air.
Legende
Depuis quelques années, la pose à joints minces, dite aussi collée ou maçonnerie roulée, a sensiblement réduit la pénibilité du travail : moins de poussière, moins de nuisances sonores, moins d'encombrement sur les chantiers.
 
Elle assure également aujourd'hui une meilleure efficacité thermique du bâti en réduisant considérablement les ponts thermiques au niveau des joints. Cette technique est possible grâce à la rectification des produits -blocs béton, briques - en usine, qui assure un parfait parallélisme des deux faces horizontales.
 
Aucun gros rattrapage au mortier n'est donc nécessaire. Le liant est appliqué à l'aide d'un rouleau sur un à deux millimètre d'épaisseur au lieu des 15 à 20 mm d'un mortier traditionnel !
Les maçonneries montées à joints minces ont de ce fait une meilleure isolation thermique.
 
Elles répondent à l'impératif d'étanchéité à l'air des parois exigé par le BBC (Bâtiment Basse Consommation) en ne laissant aucune infiltration. Une fente d'un millimètre d'épaisseur sur un mètre de long équivaut à une perte d'un centimètre d'épaisseur d'isolant dans la pièce !
Legende
En outre, les joints minces représentent un gain de temps significatif sur le chantier: 230 kg de mortier pour joints minces contre 8 tonnes de mortier pour joints épais traditionnels !
Enfin, la charge à porter diminue sensiblement, entraînant moins de fatigue.

Le montage à joints mince a l'avenir !
 
Les avantages et les points clés de la mise en œuvre sont résumés dans cette brochure chantier : Télécharger le livret au format Pdf.

Les livrets, format impression, sont disponibles sur simple demande. Il vous seront adressés par courrier sans engagement de votre part. "Faire une demande de livrets de chantier".