ACTUALITE

 

LES MORTIERS : DES PRODUITS DISCRETS MAIS ESSENTIELS !

Même s'ils ne se voient pas ou peu, les mortiers industriels sont techniquement indispensables et ils répondent à des normes strictes. Ils sont innovants, respectueux de l'environnement, et ils jouent un rôle économique non négligeable.

  • Un rôle économique

Legende
Volumes, valeur, effectif, contribution sociale… les mortiers représentent un secteur important  (par comparaison : équivalent à 40% en valeur de l'industrie du ciment). Le volume des mortiers industriels produit annuellement est de 4 millions de tonnes pour un chiffre d'affaires de près d'1 milliard d'euros. Le secteur emploie 3 000 emplois directs sur 55 sites de production implantés au cœur des territoires et participent activement à la vie locale.
Les principaux intervenants du marché sont Basf CC, BCB, Bostik, Cantillana, Cegecol, CESA, Desvres, La Chape Liquide, Mapei, Parexlanko, PRB, Sika, Socli, Technique Béton, Uzin, VPI, St Gobain Weber.
  • Techniquement indispensables

Un ouvrage de construction est un tout, où les mortiers, même s'ils ne se voient pas ou peu, sauf en enduits de façade ou en joints de carrelage, sont essentiels car ils sont le " liant " entre tous les autres constituants de l'ouvrage. Ils doivent s'adapter techniquement aux exigences requises.

Legende
Par exemple les chapes, ces ouvrages à base de mortier, destinés à régler le niveau du sol et à assurer la transmission des charges d'exploitation des locaux au support structurel. Les procédés mettant en œuvre des mortiers fluides auto-nivelants sont appelés chapes fluides. Les chapes fluides, base ciment ou sulfate de calcium (anhydrites) remplacent de plus en plus les chapes traditionnelles : le premier avantage des chapes fluides est leur facilité d'application, et le caractère ergonomique de leur mise en œuvre, en permettant à l'applicateur de rester en position debout, la pénibilité du travail est amoindrie. Evidemment, cette moindre pénibilité s'accompagne de rendements augmentés : les chapes fluides permettent le coulage de plusieurs centaines de m² par jour. Mais techniquement, ces chapes permettent d'enrober les tubes ou les câbles des planchers chauffants, de réaliser des ouvrages isolants, acoustiques et ou thermiques. Leur fluidité facilite l'obtention de surfaces très planes, aptes à recevoir un revêtement de sol collé.  La maîtrise de leur retrait permet la réalisation de surfaces importantes sans joints de fractionnement, en particulier avec les chapes anhydrites (jusque 1000 m² sans joint). Ceci autorise la réalisation de carrelages plus esthétiques (grands formats, pose en diagonale ...). Enfin, grâce à leur résistance mécanique, les chapes fluides peuvent généralement être utilisées en épaisseur plus faibles que les procédés conventionnels, mais toujours en intérieur.

Legende
Autre exemple avec les ragréages U4P4S autolissants qui s'utilisent en sols intérieurs, en travaux neufs ou anciens, dans les locaux classés P4S au plus. Ce sont par exemple : les locaux commerciaux tels que les hypermarchés, certaines cuisines collectives ... Ils permettent la réalisation de sols plans et résistants afin de recevoir un revêtement associé de type carrelage, parquet collé, peinture, résine époxy ou PVC dans des locaux soumis à des chocs sévères ou sollicités par le passage fréquent d'engins lourds de manutention ou d'entretien. Dans certains cas, stipulés par les fabricants, ils peuvent restés nus. Ils ont l'avantage de pouvoir s'appliquer en moyenne de 3 à 20 mm d'épaisseur en 1 seule couche et sont recouvrables rapidement (exemple : 6 à 8 h par un carrelage), avec une finition parfaite. La possibilité de mise en œuvre par mécanisation à l'aide de machine à gâchage continu en fait des produits à haut rendement. Les enduits de ragréage autolissants P4S-R ont été développés pour répondre aux contraintes de la rénovation et permettent une remise en service des locaux au plus P4S, dans un délai record, comme cela est parfois indispensable dans des surfaces commerciales

Legende
Pour les maçonneries enterrées,  les mortiers hydrauliques d'imperméabilisation présentent de nombreux avantages, notamment, par rapport aux solutions base bitume. Ils sont utilisés pour l'imperméabilisation des murs de soutènement, murs de descente de garage, parois extérieures.
Legende
Dans le domaine de la pose du carrelage, les fonctions techniques et esthétiques des mortiers de joints ont évolué. L'offre de revêtements céramiques s'est considérablement élargie, avec une tendance à l'augmentation des formats, des épaisseurs de plus en plus fines, des carreaux rectifiés et des porosités de plus en plus faibles. Dans le même temps, comme vu plus haut, les supports ont évolué et les mortiers de joints ont dû s'adapter à ces nouvelles exigences et gagner considérablement en souplesse, moins de produit, mais plus performants.
Legende
Enfin un dernier exemple non limitatif, le bien fondé de l'isolation thermique par l'extérieur (ITE) n'est plus à démontrer tant ses différents systèmes (ou procédés) valorisent le bâti, améliorent l'existant et le confort tout en participant au développement durable des constructions. Mais attention, le non respect de la qualité de mise en œuvre ne pardonne pas et les pathologies et leurs conséquences peuvent être lourdes.

Des produits innovants

Depuis les années 1960, période ou le développement des mortiers a véritablement démarré, les industriels n'ont cessé d'améliorer leurs produits et d'innover en segmentant finement les marchés et en écoutant les besoins réels des utilisateurs. Cette démarche a conduit à des innovations majeures pour se limiter uniquement à ces dernières années :

  • Les mortiers sans poussière

Legende
Nés d'une étroite collaboration entre les laboratoires de recherche des fabricants et les professionnels, les mortiers en poudre "sans poussière" constituent une réelle avancée pour les entreprises de pose en termes d'amélioration des conditions de travail et d'environnement avec des chantiers plus propres
  • Les colles allégées

Legende
Les industriels des mortiers ont développé des colles à carrelage de nouvelle génération qui permettent de coller autant de carrelage, mais avec un poids de colle réduit. En poudre ou en pâte, ces colles allégées combinent les performances des colles traditionnelles avec des avantages inédits. En plus de nouvelles qualités de mise en œuvre et de respect de la santé et de l'environnement, elles procurent des propriétés d'adhérence et de déformabilité, et répondent d'ores et déjà aux grands défis actuels : amélioration des conditions de travail, préservation de l'environnement, réduction de la consommation d'énergie.
  • Pose collée en hypermarché

Legende
Avec remise en service rapide : le passage de la pose scellée (NF DTU 52.1) vers un système "chape rapide + pose collée" devient une réalité pour la réalisation d'ouvrages en locaux U4P4S tels que les hypermarchés et supermarchés neufs.
Les contraintes de roulage dans des délais très courts imposent la réalisation de chapes rapides (roulage autorisé sous 48 h).
  • Le montage de maçonnerie à joints minces

Legende
Parce qu'il facilite le travail des compagnons sur le chantier et optimise la consommation de matériaux, le montage de maçonnerie à joints minces est une véritable innovation dans laquelle les mortiers jouent un rôle majeur.
L'application au rouleau, permet une mise en œuvre rapide et sans perte de matériau. Les quantités de mortier manipulées sont divisées par 10 par rapport au montage traditionnel, réduisant ainsi la pénibilité du travail. Le montage à joints minces permet de réaliser une maçonnerie plus homogène, ce qui réduit les risques d'apparition de spectres, mais réduit aussi et surtout, les risques de ponts thermiques car associés aux briques et aux blocs rectifiés, ils assurent une meilleure efficacité thermique.
Le résultat est régulier et propre pour des maçonneries plus belles et plus solides.

  • Carrelage et acoustique

Legende
Performance en faible épaisseur de chape : Pour réduire les bruits d'impact occasionnés par la mise en œuvre d'un carrelage sur un plancher, 2 techniques cohabitent : l'isolation acoustique sous-chape, et l'isolation acoustique directe sous carrelage par système en plaque ou rouleau. Ces 2 solutions, de faible épaisseur, sont particulièrement adaptées que ce soit pour des chantiers en neuf ou en rénovation. A cet effet, les fabricants de mortiers industriels proposent des solutions, fiables, performantes et rapides à mettre en œuvre.

Des normes strictes

Legende
La mise sur le marché des mortiers industriels est règlementée par la Directive Produits de Construction 89/106 qui sera remplacée par le Règlement Produits de Construction, s'appliquant de droit à tous les pays de la Communauté européenne à compter du 1er juillet 2013. Ce nouveau Règlement oblige en plus du marquage CE (Caractéristiques Essentielles) à une déclaration de performances pour chaque produit. Il renforce l'exigence n°3 sur la partie hygiène, santé, environnement et crée une nouvelle exigence n°7 sur les impacts environnementaux.
Au niveau français, depuis le 1er janvier 2012 tout nouveau mortier mis sur le marché doit porter une étiquette sur ses émissions en COV et la plupart des mortiers industriels ont un bon classement A ou A+.

La rénovation et la conservation du patrimoine

Legende
Les mortiers industriels sont aussi omniprésents dans la rénovation : niveler un sol avant la pose d'un revêtement textile ou PVC, créer des formes de pente pour rendre les locaux accessibles aux personnes à mobilité réduite, coller un carrelage sur un ancien carrelage, réparer un béton structurellement ou superficiellement.
La majorité des maisons construites après 1970 ont une façade enduite avec un sous enduit et un enduit de parement ou avec un enduit monocouche. Avec le Grenelle de l'environnement, la rénovation et l'isolation des façades devient une nécessité, les solutions minérales sur une ITE (Isolation Thermique par l'Extérieur) prennent tout leur sens sur les autres solutions. Une façade avec une ITE est : performante (permet d'obtenir un bon DPE), garantit un confort été-hiver optimum (bonne inertie thermique), thermo performante (économies sur les factures de chauffage ou climatisation), permet une rénovation sans travaux à l'intérieur et sans réduction de surface habitable et enfin autorise une revalorisation du patrimoine par une amélioration esthétique, avec des modénatures par exemple.
Dans les bâtiments anciens on peut réparer des pierres naturelles usées par le temps avec le même ton et le même grain que la pierre d'origine …
Les mortiers de pavage et de voirie permettent de redonner une "cachet historique" aux centres ville et assurent grâce à la norme de mise en œuvre NF P 98-335 une pérennité à toute épreuve.
Tels sont quelques exemples de la palette immense des possibilités que permettent l'utilisation de mortiers industriels.

Construire durablement avec les mortiers

Legende
Les mortiers industriels permettent de construire durablement des ouvrages dans le respect de l'environnement. Ils sont issus de matières premières naturelles et durables, ils sont respectueux des individus et recyclables en fin de vie car inertes.
Les mortiers contribuent à l'élaboration des constructions durables, car ils disposent de FDES (Fiches de Déclaration Environnementales et Sanitaires). Les données contenues dans ces fiches, réalisées suivant la norme NF P 01.010 permettent de renseigner les logiciels de QEB (Qualité Environnementale des Bâtiments). Ces logiciels intègrent tous les matériaux prévus dans l'ouvrage et sont un véritable outil d'aide à la conception environnementale d'un ouvrage tout au long de sa durée de vie.