> > Documentations / Vidéos

 

La pose collée des pierres naturelles

L'amendement 1 de la norme NF DTU 52-2 du 3 octobre 2014 a ouvert la possibilité de coller des schistes et des ardoises en sol intérieur. Leur pose est toutefois conditionnée par les mêmes exigences que celles des autres pierres.


Télécharger la brochure.

La pose des grands formats

La tendance sur le marché du carrelage est l'augmentation du format des carreaux. Leur mise en œuvre est délicate et doit être confiée à un professionnel pour une pose durable et sûre.
Plus d'informations dans la brochure "La pose de grands formats".


Télécharger la brochure

Efflorescences et nuançage des joints de carrelage

Au fil du temps, les joints de carrelage se sont adaptés à l'aspect décoratif et à la créativité des carreaux céramiques. De plus en plus discrets, ils s'harmonisent à la teinte du carreau pour se fondre dans l'ouvrage. Toutefois, ces nouveaux critères esthétiques, s'ils offrent un éventail de choix en termes de couleur, peuvent être source de litiges si les conditions de mise en œuvre ne sont pas respectées. En effet, une efflorescence ou un nuançage peu esthétiques peuvent apparaître et être à l'origine de litiges pour les professionnels. Or, ces phénomènes de cristallisation peuvent être évités en respectant quelques règles et recommandations du fabricant …


Télécharger la brochure

La pose collée du carrelage : La technique traditionnelle qui a de l'avenir

Pour la pose du carrelage au sol, il y a 4 bonnes raisons d'adopter la pose collée : Sa réponse technique à tous les types de chantiers, son faible impact environnemental et sanitaire, son confort de mise en oeuvre, sa qualité maitrisée et toujours constante.


Télécharger la brochure.

CPT de la pose collée du carrelage, les nouvelles règles

L'apparition du NF DTU 52.2 « Pose collée des revêtements céramique et assimilés – pierres naturelles » en décembre 2009, a permis d'intégrer certaines évolutions intervenues dans l'environnement du carrelage (nouveaux supports, nouveaux revêtements et augmentation de leurs formats). Suivant la même dynamique que le NF DTU 52.2, et dans un souci d'harmonisation des textes de mise en oeuvre, 5 CPT ont été révisés en 2011. Voici leurs principales évolutions :


Télécharger la brochure

Colles à carrelage allégées, les avantages et les points forts

Depuis quelques années, les industriels du SNMI développent des colles à carrelage de nouvelle génération qui permettent de coller autant de carrelage, mais avec un poids de colle réduit : LES COLLES ALLÉGÉES. En poudre ou en pâte, celles-ci combinent les performances des colles traditionnelles avec des avantages inédits ...


Télécharger la brochure

Le carrelage et les supports évoluent, le mortier joint aussi

À l'origine, les carreaux de ciment et les carreaux de terre cuite étaient petits et réguliers. Ces caractéristiques ermettaient une pose à joint vide. La liberté de dilatation de l'ouvrage carrelé était assurée uniquement par un dispositif périphérique. L'utilisation d'un mortier de jointoiement était facultative.
L'arrivée des carreaux de grès étirés, au calibrage moins précis et l'augmentation des formats contribuent à l'évolution
de la largeur et de la fonction du joint ...


Télécharger la brochure

La pose de carrelage mural, redécouvrir les colles en pâte

Facile, rentable, polyvalente, respectueuse de l'environnement, les colles en pâte se mettent en 4 pour vous. Les essentiels de la pose collée du carrelage mural ...






Télécharger la brochure

Brochure "L'évolution de la pose collée du carrelage"

Trois nouveaux textes de mise en oeuvre relatifs à la pose collée de carrelage sont parus en 2010 : le NF DTU 52.2, le CPT Sols Grands Formats - Travaux Neufs et un nouveau classement UPEC des carreaux céramiques.
Les principales évolutions :
- Un élargissement de l'emploi des mortiers-colles déformables
- Une extension des formats de carreaux autorisés avec les adhésifs
- Des joints obligatoires et mieux définis
- Une prise en compte des carreaux de grands formats jusqu'à 10 000 cm²


Télécharger la brochure

Le carrelage n'est pas étanche - Solution SPEC et SEL

Même si le carrelage est le revêtement de prédilection des locaux humides, les risques d'infiltration d'eau existent, en particulier aux jonctions mur-sol, mur-mur et aux points singuliers (passages de tuyauteries, canalisations, siphons…). L'infiltration d'eau aura pour conséquences le décollement des carreaux, la dégradation des supports et de possibles dégâts dans les pièces adjacentes. Il est donc essentiel de protéger les supports avant la pose du carrelage.
Deux solutions reconnues et simples de mise en oeuvre permettent de pérenniser vos projets …


Télécharger la brochure