Les DDS (Déchets Diffus Spécifiques) : Nouvelle filière

 

EcoDDS : Les colles à carrelage contribuent à la nouvelle filière DDS

Le décret du 4 janvier 2012, définit et encadre le fonctionnement de la nouvelle filière (Déchets Diffus Spécifiques). En complément, l'arrête du 19 août 2012 précise les catégories de produits concernés parmi lesquelles les colles à carrelage en pâte ou en poudre.

La filière EcoDDS est en train de se mettre en place et répondra par le respect de son cahier des charges aux nouvelles dispositions réglementaires.
La filière devra veiller à ce que les nombreux acteurs jouent leur rôle dans la chaine de valeur DDS.

  • Les metteurs sur le marché (fabricants, distributeurs avec leurs marques propres, importateurs) devront contribuer sur la base de leur production.

  • Les ménages, qui devront rapporter dans les déchetteries, les produits visés et non plus les " jeter " avec les déchets ménagers.

  • Les collectivités devront assurer une collecte différenciée en déchetterie, ou s'appuyer sur des dispositifs complémentaires de collecte (chez les distributeurs).

  • Les opérateurs, chargés du ramassage, du tri et du traitement au meilleur coût.

La filière sera confrontée à de réelles difficultés :

  • Gérer un périmètre produit très hétérogène.

  • Travailler avec un gisement de déchets difficilement prédictible (% de volume de produits collectés en déchetterie par rapport au volume de produits neufs).

  • Ajuster le barème de contribution au plus près des coûts réels sans pénaliser une filière plutôt qu'une autre.

Une fois démarrée, la filière devra être incitative pour favoriser l'éco-conception (réduction des emballages ou matières toxiques), mais surtout donner les clés pour un comportement éco-responsable du consommateur. Dans l'immédiat, ce dernier devra accepter un surcoût sur le produit.